Economisez jusqu'à 40% d'énergie grâce aux surpresseurs

sur

Saviez-vous qu'il a fallu attendre le 19e siècle pour que les grandes villes commencent à réduire la quantité de polluants présents dans les eaux usées provenant des foyers et des processus chimiques ? En remplaçant ses aérateurs de surface par des surpresseurs, une station de traitement des eaux usées municipale en Allemagne a optimisé son efficacité énergétique et pérennisé son activité.

Beeld-Artikel-Replacing-Surface-Aertors-with-Turbo-Blowers-for-Energy-Savings

Après 40 ans de service, la mise à niveau du système d'air comprimé s'imposait

Après 40 ans de service, les bassins de décantation de la station de traitement des eaux usées municipale avaient besoin d'une restauration complète. La conception d'origine comprenait quatre tours de décantation fermées et deux bassins de clarification ouverts. Les bassins, de trois mètres de profondeur, étaient aérés par de grands agitateurs, qui représentaient la meilleure technologie dans les années 1970.

La station a profité de cette mise à niveau nécessaire pour investir dans deux nouveaux bassins en cascade, de huit mètres de profondeur. Des réservoirs profonds réduisent l'espace requis et augmentent la pression au fond du bassin, ce qui permet à l'aération de dissoudre plus efficacement l'air dans l'eau.

Fiabilité indispensable pour des compresseurs d'air qui fonctionnent 24 h/24, 7 j/7

Les processus de traitement des eaux usées utilisent les bactéries qui se développent dans les déchets organiques afin de dégrader ces substances en azote, dioxyde de carbone et eau.

Pour répondre aux besoins en oxygène des bactéries, deux ou trois compresseurs d'air fonctionnent en continu, selon le degré de contamination des eaux usées. Le quatrième compresseur est un équipement de secours.

Les bactéries peuvent uniquement maintenir leur activité pendant quelques heures sans oxygène. Aussi, une alimentation continue est essentielle. C'est pourquoi la station de traitement des eaux usées a investi dans des surpresseurs centrifuges basse pression ZB d'Atlas Copco et un contrat de maintenance sur cinq ans.

Des niveaux de contrôle accrus optimisent l'efficacité énergétique

Les surpresseurs turbo sont des compresseurs monoétagés, à entraînement variable et régulation de vitesse, dont l'optimisation énergétique est contrôlée à l'aide du tableau de commande de haut niveau ES 130T d'Atlas Copco. Les surpresseurs basse pression ZB 100-160 VSD garantissent un apport d'air 100 % sans huile, écoénergétique, hautement fiable et continu, ce qui est important pour l'élimination du risque de contamination d'huile dans les eaux usées traitées.

Les moteurs sont dotés d'un système de palier électromagnétique sans contact, qui garantit un fonctionnement « sans usure ». L'impulseur est monté directement sur l'arbre du moteur, ce qui supprime complètement l'engrenage et optimise l'efficacité. Par rapport à des surpresseurs à lobes rotatifs traditionnels, ce nouveau type d'entraînement permet de réaliser des économies d'énergie de 30 à 40 %, qui peuvent même être beaucoup plus élevées dans certains cas.

rDécouvrez les surpresseurs centrifuges d'Atlas Copco ou contactez-nous et l’un de nos représentants se mettra rapidement en contact avec vous. 

Regardez cette vidéo et découvrez comment Aquafin a réduit ses coûts totaux de possession grâce aux surpresseurs d'Atlas Copco. Pour plus d'information, n'hésitez pas à remplir notre formulaire de demande d'information et l'un de nos spécialistes vous contactera dans les plus brefs délais.

Catégorie

Eaux usées Efficacité énergétique Surpresseurs Compresseurs exempts d'huile

Partager cet article: