Comment garantir la pureté de l'air comprimé dans les applications alimentaires ?

sur

L'air comprimé est essentiel dans diverses applications industrielles. Dans le cas de l'industrie alimentaire, l'air comprimé est même considéré comme le 4ème besoin primaire après l'eau, l'électricité et le gaz. Pourtant, plus de 90% des sites de production utilisent de l'air comprimé, sans connaître son degré de fiabilité ou de sécurité.

Beeld-Artikel-How-To-Eliminate-Risks-to-Compressed-Air-Purity-in-Food-Applications

Dans un article précédent, nous avons abordé plusieurs questions concernant l'utilisation des compresseurs lubrifiés à l'huile dans les applications alimentaires. Bien qu'il n'existe pas de lignes directrices qui recommandent le type de compresseur à choisir – à savoir lubrifié à l'huile ou sans huile - le fait d'être conscient des risques associés aux compresseurs lubrifiés à l'huile vous aidera à prendre une décision plus éclairée.  

Les effets de la température sur la pureté de l'air comprimé 

Les compresseurs d'air lubrifiés introduisent trois formes de contaminants huileux dans le flux d'air comprimé : gouttelettes d'aérosol, vapeur et écoulement liquide sur paroi.

Les compresseurs lubrifiés utilisent des filtres pour éliminer l'huile de l'air comprimé, mais la pureté de l'air dépend de la température. Lors de l'utilisation de compresseurs à injection d'huile avec filtres d'extraction d'huile, le transfert d'huile à travers le média filtrant augmente de façon exponentielle en fonction de l'augmentation de la température dans le filtre.

L'augmentation de la température provoque également une augmentation de la teneur en vapeur de l'air, dont une partie peut être transportée jusqu'au produit final. De plus, les températures élevées raccourcissent la durée de vie des filtres à charbon actif. Une augmentation de la température de 20°C à 40°C peut réduire la durée de vie du filtre de près de 90 %. Dans les compresseurs refroidis par air, la température de refoulement peut monter jusqu'à 50°C, ce qui réduit encore la durée de vie du filtre. Pire encore, le filtre à charbon actif n'avertit pas l'utilisateur lorsqu'il est saturé ; il ne filtrera tout simplement plus l'huile qui passera dans l’unité de production. 

Comment éviter les conséquences souvent catastrophiques d’un transfert d'huile?

La défaillance du séparateur air-huile constitue un autre risque associé aux compresseurs lubrifiés. Un compresseur de 200 kW a une capacité de 95 litres d'huile et si le séparateur air-huile présente un dysfonctionnement, l'huile passera dans l’unité de production. Cela pourrait endommager l'ensemble des conduites d'air comprimé et le produit final. Bien que l'entretien préventif puisse aider à réduire ce risque, un transfert d'huile sera toujours possible, avec tous les risques que cela comporte.

Les compresseurs sans huile : une solution alternative plus sûre

Les compresseurs sans huile, certifiés selon la norme ISO 8573-1 Classe Zéro, sont l'alternative la plus sûre aux compresseurs lubrifiés à l'huile avec filtres. Non seulement les compresseurs sans huile offrent fiabilité et efficacité énergétique, mais ils vous offrent également la tranquillité d'esprit en matière de sécurité alimentaire.

Saviez-vous qu'Atlas Copco était le premier fabricant de compresseurs à avoir reçu la certification ISO 22000 de Lloyds Register pour notre site de production d’Anvers, établissant ainsi une nouvelle norme pour les principaux fournisseurs de l'industrie alimentaire et des boissons ? Notre usine d'Anvers fabrique des compresseurs d'air, des surpresseurs et des produits de traitement de l'air à la pointe de la technologie. 

Pour en savoir plus sur les compresseurs avec ou sans huile, consultez notre site Web ou n’hésitez pas à nous contacter

Catégorie

Agroalimentaire Compresseurs exempts d'huile

Partager cet article: